Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
 

Corps & coeur

Sculpture
2-Parents-sculpture
sculpture-Le-soleil-a-rv-avec-la-lune

Les travaux présentés sont des créations liées à la mort de mon père en mars 2004 et réalisées d’octobre à décembre 2004 en réponse à un besoin intense, vital, d’exprimer ces récents mouvements familiaux et sentimentaux. Les idées et croquis ont été élaborés d’un jet lors d’un voyage en août en TGV pour Paris. La mise en œuvre s’est déroulée en « atelier de campagne » et a mis en jeu un travail très physique, parfois violent, de par la nature et la dimension des matériaux utilisés.

Ce qui s’est imposé dès le début :

– la notion de mouvement : mouvements de vie, mouvements familiaux, courants, écoulement ;

– l’atelier de création : Carabottes, maison familiale et vaste terrain au bord de l’Hérault.

– le choix des matériaux : conducteurs et porteurs d’énergie, ils sont liés au lieu familial et à mon histoire personnelle. Ce seront des fûts d’arbres coupés par mon père, des bambous provenant du terrain, des matériaux et l’utilisation d’outils provenant de l’atelier de mon père mécanicien.

Ce cycle de création débute par une première sculpture : « Soleil a rendez-vous avec la lune », assemblage de panneaux métalliques peints, hommage à mon père.

Le cycle s’achève par le mariage du bambou coupé-taillé avec la presque totalité des autres matériaux (peinture, fûts et poteaux de bois, tôle aluminium, pierres, fibre de verre et PVC). Cette sculpture annonce l’idée de « Se laisser porter » par un mouvement plus apaisé, un équilibre s’étant rétabli dans le courant de la vie, ouvrant au présent la force d’un élan, qui favorise une plus grande disponibilité.

Le Soleil a rendez-vous avec la lune

Hommage à mon père né en octobre 1922.
Mouvement de vie au fil des jours du mois d’octobre 2004, par les variations de lumière suivant les différentes phases de la lune et du soleil.
Au fil du temps en huit volumes :
demi-lune/ sans lune/ clair obscur/ pleine lune/ lever/ zénith/ voilé/ couchant
et huit décennies.

Hauteur: 480 cm / Largeur: 280 cm

Profondeur: 70 cm

Tôles et peintures carrosserie, matériaux sensibles pour le passionné de mécanique et d’automobile qu’était mon père. Bambous: au sommet, structure totémique lune-soleil.

Parents

Deux êtres originaires de la campagne, aux caractères affirmés avec des racines terriennes.
Un couple dans le voyage de la vie, ponctué d’évènements heureux et grave qui les transpercent, les élèvent, les laminent, les dévient. Deux vies bien distinctes aussi…

 

Hauteur: 450 cm / Largeur: 250 cm
Profondeur: 90 cm

Positionnement de ces deux êtres: structure base béton, bambous serrés et pierres lovées.

Force de vie

Ma relation avec mon père était viscérale, intestinale, faite d’amour et de violence.

La base est tourmentée puis vient une élévation des rapports de cœur, à la fois proches et hors d’atteinte. A côté de l’aspect destructeur, émerge une grande force de vie que je définis par cette fluorescence bleue, couleur que je rattachais à mon père.

 

Hauteur: 300 cm / Largeur: 100 cm / Profondeur: 100 cm

Base en P.V.C peint, élévation en bambous,
cœur béton et pigments bleus.

Souplesse

Un long cheminement vers la souplesse dans les rapports avec mon père.
Comme une vis sans fin où deux lignes parallèles, l’une écorchée, l’autre soyeuse, se confrontent et dont l’une se dégage vers un foisonnement de douces énergies. L’écorchée est en plomb, matière malléable prête au changement.

 

Hauteur: 300 cm / Largeur: 50 cm
Profondeur: 90 cm

Base tranche de cèdre, bloc de pierre cannelé; poteau EDF travaillé, réserve en spirale, tube plomb,
tresse de verre.

Voir autrement

L’ombre et la lumière.
Porter un regard différent suivant la vision que l’on se fait des choses…
Inspiré par les parois ajourées des palais indiens, les claustras, ces mystérieuses et fascinantes ouvertures, mélange de lumières rayonnantes et tamisées; ce « voir autrement » symbolise l’amorce d’un changement dans mon travail et un détachement des créations précédentes .

Hauteur: 210 cm / Largeur: 245 cm
Profondeur: 45 cm

Fût de pin, bambous, plexiglas, céramiques ajourées,
verres optiques.

Voir autrement II

Voir derrière soi sans avoir à se retourner.
Voir derrière soi et se voir, chercher à voir, recevoir.

 

Hauteur: 300 cm / Largeur: 40 cm
Profondeur: 80 cm

Base tranche de cèdre, poteau EDF travaillé en réceptacle, rétroviseurs
provenant de l’atelier de mon père.

Le détachement

Aujourd’hui le courant me porte en avant, fouetté par les flots de créations qui se détachent des précédentes.

 

Hauteur: 190 cm / Largeur: 250 cm
Profondeur: 30 cm

Fût de pin d’Autriche, tubes plastique, peinture.

L’ouverture

Hauteur: 300 cm / Largeur: 120 cm
Profondeur: 70 cm

Base tranche de cèdre, poteau EDF transpercé, bambous.

Mouvements familiaux

Des caractères bien affirmés et des vies bien tracées pour tous, cela ne va pas sans affrontements.Un père dans un monde relativement éloigné de ceux de ses trois fils, des directions différentes, un enchevêtrement vers des confrontations relationnelles.

Hauteur: 230 cm / Largeur: 280 cm
Profondeur: 250 cm

Fûts de pin d’Autriche, tube plastique, bambous, pierres.

En avant

Le père est mort, les fils sont dans le souffle et le courant de leurs vies respectives.
Avec l’étrangeté d’être livré à soi-même, de penser sans son père.

Hauteur: 200 cm / Largeur: 300 cm
Profondeur: 35 cm

Fûts de pin d’Autriche, tubes plastique peints, bambous, pierres.

Se laisser porter

Les moments difficiles et violents se sont un peu estompés. Nous aidons le courant qui nous porte et prenons en charge notre présent. Pour ma part je garde précieusement quelques éléments de cette disparition qui vont maintenant m’accompagner dans mon cheminement.

Hauteur: 210 cm / Largeur: 260 cm
Profondeur: 30 cm

Fûts de pin, troncs de pin, peinture, bambous, tôle aluminium gravée, pierres.

Sculpture